L’employeur m’a dit qu’il n’était pas professionnel pour les candidats au niveau d’entrée de négocier un salaire – demandez au gestionnaire


Le lecteur écrit:

Récemment, après avoir déménagé dans une nouvelle ville, on m’a proposé un emploi dans une organisation à but non lucratif en matériel à but non lucratif. Lors de ma candidature, ils m’ont demandé d’inclure mon curriculum vitae dans mon curriculum vitae et ma lettre de motivation, et j’ai donné un nombre minimum (je sais que je sais maintenant que les nombres lourds doivent être évités). Après en avoir appris plus sur le travail grâce à l’entretien et avoir fait plus de recherches sur des salaires comparables dans ma région, j’ai réalisé que ce minimum est inférieur à ce qui est normal pour ma région.

Après qu’on m’a proposé un emploi, j’ai répondu en offrant un peu plus, environ 3000 $ de plus – je suis toujours sur le côté bas pour ce domaine de travail, mais une chose avec laquelle je suis à l’aise étant donné mon manque relatif d’expérience. En réponse, le PDG m’a dit, “juste pour me donner quelques conseils”, parce que je suis une main-d’œuvre jeune et récente, qu’il n’est pas professionnel de s’opposer à une offre. Il m’a dit de “déplacer la porte nue” sur lui. Il m’a également dit que si je voulais changer mon salaire souhaité, j’aurais dû le lui dire avant de m’offrir un emploi. Cependant, je n’aurais jamais pensé le faire de peur de ne pas avoir la chance de faire le travail – je suis un niveau d’entrée sur un marché du travail compétitif et je pense que cela dissuaderait les employeurs potentiels.

Le PDG a dit qu’il ne me suivrait pas et me ferait savoir si mon nouveau numéro fonctionnerait, mais l’échange m’a laissé un mauvais goût dans la bouche. L’idée de s’opposer à une offre inappropriée vole malgré tous les conseils que j’ai reçus, mon expérience personnelle et la plupart des articles de conseils d’emploi que j’ai lus. Quand j’ai parlé de l’échange à ma famille et à mes amis, ils étaient flous.

Était-ce impoli de ma part de contre-attaquer dans cette situation? Ai-je eu tort de ne pas l’informer du salaire souhaité plus élevé avant l’offre d’emploi? Aurais-je sérieusement risqué mes chances d’emploi avec ça?

Il a dit qu’il “ne vous en voudrait pas” pour essayer de négocier? Quel genre de soins.

Mais je me demande si ce qu’il disait réellement, c’est qu’il n’est pas non professionnel de négocier (parce que, wow, non, ce n’est pas le cas), mais qu’il n’est pas professionnel de dire d’abord que vous cherchez un salaire, puis de demander un salaire plus élevé quand il est temps de soumissionner.

C’est vrai que ce n’est pas génial. La vérité est qu’elle peut même «déplacer la cible», comme il l’a dit. Mais il est également vrai qu’au cours de l’entretien, vous en apprenez généralement beaucoup plus sur le travail et vous pouvez apprendre des choses qui changent votre évaluation de ce que serait un salaire équitable.

Lorsque cela se produit, il est recommandé d’expliquer que cela s’est produit. Vous ne voulez pas demander plus d’argent sans admettre que c’est un nombre différent de celui que vous avez donné plus tôt. Vous voulez dire quelque chose comme: “Après vous avoir parlé et en avoir appris davantage sur les responsabilités de l’emploi, je pense qu’un salaire de l’ordre de X $ serait juste.”

Honnêtement, vous avez probablement foiré en ne faisant des recherches sur les salaires dans votre zone géographique que plus tard. Vous devez le faire lorsque vous attribuez un chiffre … sinon le premier chiffre que vous nommez n’a pas de sens complet et ne vous demande pas de nombre arbitraire. Ils vous demandent un numéro que vous accepteriez vraiment.

sont certains aspects de celui-ci que vous n’avez pas bougé parfaitement.

Et quant à son affirmation selon laquelle la négociation n’est pas professionnelle simplement parce que vous êtes moins expérimenté, il a tort.

Il est vrai que lorsque vous êtes au niveau du ticket, vous n’avez généralement pas beaucoup de place pour négocier. La plupart des candidats au niveau d’entrée (mais pas tous) n’ont pas encore acquis une réputation et une expérience qui leur permettraient de négocier sérieusement. Mais cela ne signifie pas que vous ne devriez pas négocier du tout, et cela ne signifie certainement pas que c’est peu professionnel négocier.

Ce qui n’est pas professionnel, c’est de dire au candidat qu’il n’est pas professionnel de négocier ou de donner honnêtement des conseils de carrière indésirables à ce stade. S’il sentait qu’il avait des informations importantes pour vous, il pourrait attendre que vous soyez embauché et partager ses conseils avec vous. Maintenant, cependant, vous deux, vous êtes des hommes d’affaires qui envisagez de travailler ensemble. vous n’avez pas besoin de ses conseils sur la façon d’être professionnel et vous n’en avez certainement pas besoin de la part de quelqu’un qui le comprend mal.